Se préparer au départ

Bonjour, je suis ravie de vous retrouver pour ce nouvel article !

Le départ approche et je dois dire que j’ai hâte d’y être enfin ! Mais avant de partir, il faut bien se préparer à l’idée de travailler un an en isolement sur le continent glacé.

Aujourd’hui, je vais donc vous expliquer les différentes étapes nécessaires pour partir dans les meilleures conditions.

Le séminaire des hivernants

Il a lieu tout les ans dans les locaux de l’IPEV à Brest. L’objectif est de permettre aux futurs hivernants de se rencontrer et d’acquérir les connaissances de terrain pour chacune des bases. En effet chacune d’entre elles possède des spécificités et contraintes, dont il faut avoir conscience avant de partir. La majeure partie de ce séminaire était dédiée à la présentation des bases, des conditions d’accès et de vie sur place, ainsi que des difficultés médicales et psychologiques que représente un tel isolement. J’estime qu’avec un médecin présent toute l’année sur place, ainsi que l’expérience de l’institut polaire en la matière, je pars dans des conditions de sécurité optimales !

En tout cas, la station de Dumont D’Urville semble être assez accueillante: les températures varient entre 0°C en été et – 35°C en hiver, elle est située au bord du continent Antarctique et donc accessible par bateau/hélicoptère en été (mais totalement isolée en hiver). La capacité d’accueil maximale étant de 100 personnes en été contre 25 en hiver.

Cela peut sembler rude, mais ce n’est rien en comparaison aux conditions extrêmes de l’autre station française, Concordia. Là-bas la température chute jusqu’à – 80°C environ en hiver, et on se situe sur un plateau à 3200 m d’altitude à 1100km à l’intérieur du continent…

Les formations préparatoires :

Chaque hivernant à une fonction bien définie sur base, qu’il soit dans l’équipe technique ou scientifique. Mais sur place, un certain esprit d’entraide est attendu de la part de chacun, pour que la base fonctionne toute l’année correctement.

Pour cela, nous avons dédié les trois mois précédant le départ à tout un panel de formations. Elles peuvent prendre des formes aussi différentes qu’une habilitation électrique ou un séjour intensif de secourisme en haute montagne. La majorité des formations concernent la familiarisation avec l’instrumentation des programmes scientifiques en cours. Le degré d’approfondissement variant selon le poste de la personne concerné.

Il faut bien comprendre que la vocation des bases est de permettre le déroulement d’activités scientifiques très variées. La mission de l’institut polaire français est de fournir les moyens logistiques et humains pour remplir cet objectif. L’IPEV prend ainsi en charge la formation à la vie sur base de profils professionnels très différents : médecin, chauffagiste, ornithologue, mécanicien, glaciologue, plombier…

La logistique du voyage :

Le voyage est une partie importante de l’aventure. La plupart d’entre nous vont prendre l’avion, puis un bateau et finalement un hélicoptère pour se rendre à DDU. Nos affaires personnelles ont quand à elles été envoyées par bateau il y a déjà trois mois, et nous attendent sur place. Nous avons le droit d’envoyer jusqu’à trois malles de 40 Kg d’effets personnels. Souvent seulement deux suffisent pour toute l’année.

Nous partirons prochainement de Paris, pour voler vers Hong-Kong puis Sidney. Enfin nous prendrons un dernier vol de Melbourne à Hobart en Tasmanie, cela correspond à peu près à 30 heures de voyage cumulées. C’est la que l’Astrolabe, mythique navire de l’IPEV, nous attend. Il entre dans sa dernière année de service et assure la liaison entre Hobart et la base de Dumont D’Urville pendant l’été austral ( de novembre à mars ) :

astro-2

Copyright alenversdelaterre.e-monsite.com

AstrolabeThibautVERGOZ-InstitutPolaireFrancaisIPEV

L’Astrolabe fend la glace – Copyright thibautvergoz-institutpolairefrancaisipev

La traversée dure environ 10 jours, et promet d’être inoubliable ! Nous devrons affronter les 40ème rugissants et les 50ème hurlants, les pires parallèles en mer d’après les marins… N’hésitez pas à suivre la position Argos du bateau à partir du 27 novembre lors de notre voyage 🙂

Enfin l’hélicoptère stocké dans la cale de l’Astrolabe nous permettra de parcourir les quelques derniers kilomètres de banquise nous séparant de la base.

Helicoptere-Astrolabe-Base-dumont-urville-Octobre-2005

Copyright Samuel Blanc

En effet, le bateau ne peut plus accoster directement à la base depuis que les conditions climatiques entraînent un manque de débâcle de la banquise. L’hélicoptère sert aussi à acheminer des vivres et des cuves de fuel du bateau aux hangars de la base par exemple.

A très bientôt pour mon dernier post avant le départ, qui à été repoussé au 25 novembre au regard des conditions de glace près de la base,

Anne-Gaëlle.

Advertisements

14 réflexions sur “Se préparer au départ

  1. MERCI Anne-Gaëlle pour ces nouvelles.

    JE les regroupe dans un seul fichier Word pour en faire plus trard un article pour OPTO.

    Bon courage !

    Bien amicalement.

    André Roussel

    1 rue Bourgneuf

    42000 Saint Etienne

    04 77 32 69 18 / 04 77 24 71 90

    06 67 23 26 02 ; (07 89 49 52 04 en dépannage)

    andre.roussel@supoptique.org

  2. Bonjour petite soeur ❤
    Tiens bon sur l'Astrolabe et ouvre grand les yeux
    bientôt tu seras récompensé par la beauté de la terre Adélie.
    Gros bisous je pense à toi.
    Val 😉

  3. Bonjour jeune Manchot :->
    Yessssssss enfin des news du bout du monde.. 😉 je file à ma boite mail.
    je trouve pas les Emoticônes 😦 ?
    Bisous de la Family ‘-)

  4. Re Coucou jeune Manchot.
    Superbe la 1er photo 😉 encore encore direct en fond écran portable 🙂
    ok pour les Smileys à les vieux ..! Respire à fond pour nous tous toi profite de l’Environnement à Donffff.
    Gros Bisous de la Family.
    Tonton.T

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s