[1] Les animaux de DDU

Bonjour chers lecteurs !

Comme vous devez le savoir, il y a des animaux mythiques qui vivent en Antarctique… Aujourd’hui je vais vous présenter ceux que l’on croise le plus souvent lorsqu’on habite à DDU : les manchots Adélie ! Ils portent le nom de l’endroit où ils nichent, la Terre-Adélie. C’est le territoire français Antarctique, nommée ainsi par le fameux Amiral Dumont D’Urville en l’honneur de sa femme, lorsque lui et son équipage accostèrent pour la première fois sur cette partie de l’Antarctique…

Les manchots Adélie

On commence par eux car pour le moment, c’est l’espèce que l’on rencontre le plus souvent aux alentours de la base. Comme vous pouvez le voir sur la photo de droite ci-dessous, ils sont regroupés sur le granit, par colonie, ou ils sont venus se reproduire et nicher. Il y en a vraiment à perte de vue !

Je peux vous dire qu’ils sont franchement marrant et attachant. On les voit toute la journée se balader en file indienne (une file blanche de face, une file noire de dos 🙂 ) pour aller se laver dans l’océan et manger du poisson. En revenant ils nourrissent leurs poussins, qui du coup grossissent très rapidement :

Par contre il faut admettre qu’ils ne sentent pas très bon… Ce sont des oiseaux marins sauvages, et ils font leur besoins directement dans leur nid de pierre. Sachant que tout les nids sont collés les uns aux autres, les colonies et les oiseaux sont pleins d’excréments. Ils se lavent régulièrement dans l’eau mais vous pouvez voir sur les photos que les nids restent très sales !

Comme je vous le disait ils ont des attitudes très marrantes. Ils se chamaillent souvent pour les petits cailloux qui constituent leurs nids. Glissent sur le ventre au lieu de marcher pour aller plus vite, parfois ont dirait qu’ils font du toboggan dans les pentes 🙂

Les Adélie vivent vraiment au plus près de nous lorsqu’ils sont « sur terre ». Les voici qui accueillent l’Astrolabe lors de son arrivée à la rotation R2 :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

L’Astrolabe à quai face aux manchots Adélie

Ils passent une bonne partie de leur temps à jouer dans l’eau et a se prélasser sur des morceaux de glace à la dérive. Mais gare à eux si un orque ou un léopard de mer venait à les repérés…

Vous pouvez voir sur la photo qui suit que nous arrivons à la fin de l’été austral à DDU. La débâcle naturelle de la banquise va bon train ! Tout les étés, la glace se brise en morceaux et dérive avant de se reformer au début de l’hiver, seulement deux mois plus tard. Elle emmène souvent quelques manchots Adélie au passage, les rapprochant de leur garde-manger qu’est l’océan, c’est toujours ça de moins à marcher pour eux !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La débâcle à DDU fait le bonheur des manchots

Voilà j’espère vous avoir fait partager les principaux moments de la vie des manchots Adélie ici 🙂 D’autres animaux viendront dans les futurs articles. Comme dirait ce sympathique manchot Adélie (s’il le pouvait) : à plus la compagnie !

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

GoodBye All !

Manchotement,

Anne-Gaëlle.